Le contenu

André SA, fabricant suisse de charpentes et ébénisterie bois, s’implante à Moncley (25) avec le soutien de l’AER BFC

15 février 2019 Partagez sur :

Créée en 1898, la société helvétique ANDRÉ SA est spécialisée dans le secteur de la charpenterie et de l’ébénisterie. L’entreprise compte actuellement 80 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 20 M CHF en 2016.

Fin 2017, Béatrice JOLY, chef de projet à l’AER BFC, entre en relation avec l’entreprise qui envisage un projet d’extension de capacité de production pour répondre aux besoins grandissants de son marché. Cette extension, ne pouvant se faire en Suisse, l’entreprise souhaite regarder les opportunités en France, dans un périmètre proche de son siège. L’AER BFC traduit alors les attentes en cahier des charges et propose à l’entreprise plusieurs sites possibles en Bourgogne Franche Comté dont celui finalement choisi par André SA.

La société helvétique créé la filiale française, XYLO, en juin 2018, à Moncley (300 hbts), dans le Doubs, lui permettant ainsi d’élargir son périmètre de marché à la France. Xylo loue un hall de 1000 m2 et investit 1.6 million d’euros pour installer deux imposantes machines à commandes numériques. Ces locaux permettent notamment à l’entreprise d’industrialiser la production d’éléments de charpente, jusqu’alors produits de façon artisanale. Un enjeu important permettant de raccourcir les délais de fabrication et de satisfaire les besoins clients.

La filiale prévoit une dizaine d’emplois d’ici à 3 ans et un chiffre d’affaires de 1.5 million d’euros et un déploiement des activités en France pour vendre des éléments préfabriqués à des charpentiers ne possédant pas d’installation adaptée. Ce projet est par ailleurs reconnu et soutenu par BPI France.

Le 23 novembre dernier, Arnaud MARTHEY, président de l’AER BFC, était présent à l’inauguration de ce nouveau site de production aux côtés de Christian EGGENBERGER, Administrateur et Président d’ANDRÉ SA qui déclarait alors « Nous sommes heureux de nous implanter en Bourgogne-Franche-Comté, pour la bonne réputation de sa filière bois et la certitude de trouver une main d’œuvre de qualité grâce à ses formations d’excellence ».  L’Est Républicain, 24/11/2018.

 

Crédit photos : XYLO