Le contenu

Filière Industries et Technologies de Santé

Région Bourgogne-Franche-Comté

400 entreprises
12 000 salariés

23 unités de recherche universitaire
2 centres d’investigation clinique

1 école d’ingénieurs spécialisée en biomédical
6 écoles formant des ingénieurs

L’AER BFC vous accompagne 

Béatrice Joly

Béatrice JOLY, Cheffe de projet Industries et technologies de Santé sera votre interlocutrice privilégiée au sein de l’AER BFC, pour tout projet de développement ou d’implantation.  Forte d’une expérience de 20 ans dans le développement économique, elle accompagne la structuration de la filière santé en Bourgogne-Franche-Comté depuis 5 ans. Grâce à sa connaissance de l’écosystème régional (entreprises et acteurs économiques de la filière) et des spécificités des entreprises, des dispositifs médicaux et de la pharma biotech (réglementation, accès au marché, sous-traitance, etc.), elle saura vous accompagner dans les différentes étapes de votre projet :

  • Ingénierie financière, 
  • Recherche de foncier et d’immobilier d’entreprise,
  • Recherche de partenariats industriels en R&D.

Dossier de presse
« La BFC, des réponses concrètes aux enjeux de santé »

06.32.83.42.41 – bjoly@aer-bfc.com
LinkedIn

Une région résolument investie dans la médecine du futur

Un écosystème performant pour accompagner l’évolution des industries et technologies de santé

La Bourgogne-Franche-Comté excelle à apporter des réponses concrètes aux enjeux actuels que sont le vieillissement de la population, le développement de maladies chroniques, les besoins de santé individualisés, la prévention, etc. Avec la présence depuis plus d’un siècle de fleurons pharmaceutiques (Groupe Urgo, Vétoquinol…) et un tissu de PME souvent issues de la tradition microtechnique, expertes en conception de dispositifs médicaux et de sous-ensembles (Micro-Méga, Proteor, Statice…), la Bourgogne-Franche-Comté bénéficie d’un ancrage historique en matière d’entreprises de la santé.
Ces entreprises interagissent avec un écosystème complet qui englobe le CHU de Dijon, le CHRU de Besançon, le Centre de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc (CGFL), l’Établissement Français du Sang Bourgogne-Franche-Comté (EFS), le pôle régional de pharmaco-imagerie Pharm’Image, les nombreux centres et laboratoires de recherche, les 3 pôles de compétitivité impliqués dans la santé (PMT, Vitagora et Polymeris), les universités et écoles d’ingénieurs. Un écosystème tourné vers l’avenir qui contribue à faire de la Bourgogne-Franche-Comté, une région résolument investie dans la médecine du futur.

Un esprit pionnier pour la recherche et l’innovation 

La Bourgogne-Franche-Comté compte 23 unités de recherche universitaire et près de 20 000 étudiants en sciences de la vie et des technologies appliquées. La recherche médicale menée au sein des différentes structures de recherche publique et privée (CHU, Établissement Français du Sang, Centre de lutte contre le cancer de Dijon, CNRS) permet la visibilité du territoire sur certaines spécialités médicales telles que les biothérapies cellulaires et tissulaires, l’oncologie, les pathologies cardiovasculaires, la protéomique, l’instrumentation et l’imagerie médicale

Exemples d’innovation

  • Alcis : cathéter endosvasculaire doté d’une valve pour la pose de prothèses aortiques
  • Archeon Médical : DM de monitoring de la ventilation mécanique
  • Crossject : auto-injecteur sans aiguille
  • Imasonic SAS : transducteurs à ultrason
  • OneFIT Médical : guides de coupe pour la chirurgie orthopédique
  • Proteor : prothèse de jambe bionique
  • Statice : co-dévelopement d’un pancréas artificiel

Des compétences pointues en microtechniques et matériaux 

La Bourgogne-Franche-Comté combine sur son territoire des compétences pointues en micro, nanotechnologies et biotechnologies ainsi qu’en matériaux, des atouts indispensables pour inventer et miniaturiser des technologies médicales toujours plus performantes : Institut FEMTO-ST et Laboratoire ICB. 

4 domaines d’excellence en BFC

  • Technologies médicales
  • Pharmacie – Chimie – Cosmétique
  • Biotechnologies & Services
  • E-santé

Carte Industries et Technologie de Santé en Bourgogne-Franche-Comté

Un réseau de partenaires pour accompagner les entreprises

  • PMT Santé – Cluster santé porté par le PMT, PMT Santé anime l’ensemble de la communauté composée des entreprises, des laboratoires de recherche et des écoles d’enseignement supérieur du domaine, à travers un plan d’action régional.
  • PMT Propulseur – Le PMT opère le dispositif Propulseur, un accélérateur de start-ups régional et sectoriel, spécialisé dans les smart systems, biotech et bioproduction. Après un bilan à 360°, il propose aux dirigeants un accompagnement individuel et sur-mesure.
  • BFCare – Le cluster BFCare fédère des industriels du secteur de la santé basés en région Bourgogne-Franche-Comté. Parmi ses missions : faciliter l’émergence de coopérations et synergies entre les membres du réseau, favoriser les échanges de bonnes pratiques professionnelles, favoriser les partenariats avec le monde académique.
  • TIS – Le Cluster des Technologies Innovantes de la Santé du Nord Franche-Comté, met en avant l’expertise de ses membres notamment orthopédie et fabrication additive.
  • PMTPôle de compétitivité depuis 2005, le PMT (ex Pole des microTechniques) fédère la filière régionale des technologies de santé issue d’une excellence dans les microtechniques. Il structure les filières locales medtech d’une part et biotech, pharma et bioproduction d’autre part. Plus de 110 adhérents participent activement aux activités du cluster PMT Santé.

2 pôles de compétitivité

  • Vitagora – Association professionnelle s’adressant à la filière agroalimentaire ainsi qu’aux offreurs de solutions transverses, Vitagora a pour mission de favoriser le développement, la performance industrielle, et l’innovation de ses membres.
  • PolymerisPôle de compétitivité du caoutchoucs, plastique et composites.
Brochure Industries et Technologie de Santé

Brochure (8p)

Brochure (24p)

Brochure (32p)

Dixi Medical / ©DR

Dispositifs médicaux

Matériel de dentisterie, de chirurgie, de thérapie, d’imagerie ultrasons, assistance à la chirurgie, prothèses osseuses ou dentaires, valves neurologiques… Souvent issues du domaine des microtechniques, les entreprises régionales conçoivent et fabriquent des pièces pour les grands donneurs d’ordres du secteur ou des produits finis.
Électronique, micro mécanique, micro- robotique, informatique, plasturgie, traitement de surfaces, optique, fabrication additive, miniaturisation, ces compétences et bien d’autres sont maîtrisées pour la mise au point d’instruments
innovants pour analyser, diagnostiquer ou soigner.

Quelques entreprises emblématiques :

ADHEX PHARMA, CROSSJECT, DIXI MEDICAL, EOS IMAGING FCI, FILAB, GROUPE URGO, ILSA, IMASONIC, IMMUNODIAGNOSTIC SYSTEMS, MAIN CARE IDO-IN, MEDICOAT, MICRO-MEGA, ONEFIT MEDICAL, PROTEOR, PROTHEOS, PURELAB PLASTICS, SOPHYSA, STATICE, ZIMMER BIOMET…

Laboratoire Vétoquinol / ©Samuel CARNOVALI

Pharmacie – Chimie – Cosmétique

Les industries pharmaceutique et chimique regroupent les activités de recherche, de fabrication et commercialisation des médicaments pour la médecine humaine ou vétérinaire. La Bourgogne-Franche-Comté possède un ancrage territorial fort dans la fabrication de médicaments grâce à la présence de grands groupes pharmaceutiques. Alicaments, aliments fonctionnels ou compléments alimentaires, la nutrition constitue, pour certaines entreprises de la filière et grâce à l’expertise du pôle de compétitivité VITAGORA, un axe majeur d’innovation.

Quelques entreprises emblématiques :

ADHEXPHARMA, ASTREA PHARMA, CENTRE PHARMA, CORDEN PHARMA, CROSSJECT, DELPHARM, GALIEN PHARMHOLDING, GROUPE URGO, SPPH, VÉTOQUINOL…

Laboratoire EFS / ©DR

Biotechnologies & Services

Les biotechnologies, déployées avec la découverte de l’ADN, sont aujourd’hui perçues comme les technologies médicales du futur. Dans le domaine de la santé, elles participent à la compréhension du vivant pour le diagnostic, les vaccins, la fécondation in vitro, le génie génétique, ou les médicaments de thérapies innovantes.

Quelques entreprises emblématiques :

ADHARA (Groupe URGO), CANCELL THERAPEUTICS, COVALAB, CHEMATEC, DIADONE, FILAB, GROUPE CEN, INVENTIVA, ICTA, LYMPHOBANK, MACOPHARMA, ONCODESIGN, PRECISION MEDICINE, RD BIOTECH…

Laboratoire EFS / ©DR

E-santé

La e-santé devrait connaître une croissance exponentielle dans les années à venir, amenant de nouveaux acteurs à investir ce domaine, dont les sociétés de technologies de l’information et de la communication qui développent des produits ou des services en lien avec les soins (téléconsultation, e-prescription…). Des acteurs issus du monde des datas et de l’intelligence artificielle occupent également un rôle croissant dans ce domaine de la santé.

Quelques entreprises emblématiques :

AMAROB TECHNOLOGIES, ANTHROPI, ARCHEON MEDICAL, AUM BIOSYNC, BIOSERENITY, CASIS, C.PAGE, MEDICOTECH, PIXEE MEDICAL, PROTHEOR, SHINE MEDICAL, UMMON HEALTHTECH, VITARIS…

Ils ont bénéficié de notre accompagnement

Sophysa

Sophysa

  • Type de projet : développement
  • Activité : fabrication et commercialisation de valves neurologiques et de dispositifs de monitoring de la pression intracrânienne
  • Localisation : Besançon (25)
  • Partenaires : DREETS
  • Emploi(s) attendu(s) : 150

Sophysa est une société spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de valves neurologiques et de dispositifs de monitoring de la pression intracrânienne. Présente dans plus de 70 pays, la société réalise un chiffre d’affaires consolidé de 28 M€, dont 90% à l’export, avec un effectif de 225 personnes. Pour consolider ses positions à l’international et conquérir de nouveaux marchés, l’entreprise a besoin de développer sa capacité de production et d’investir dans des équipements d’automatisation visant à optimiser ses processus. C’est pourquoi Sophysa a lancé la construction d’un second bâtiment industriel lui permettant de tripler sa capacité de production à dix ans et de doubler son effectif sur site, qui passerait de 150 à 300 personnes. 

Purelab Plastics

Purelab Plastics

  • Type de projet : extension sur site
  • Activité : production de pièces, consommables et d’assemblage de systèmes plastiques pour les secteurs du médical
  • Localisation : Moirans-en-Montagne (39)
  • Partenaires : DREETS, Business France
  • Emplois annoncés : 30

PureLab Plastics, filiale de l’entreprise américaine Gilson, est spécialisée dans la production de pièces, consommables et d’assemblage de systèmes plastiques pour les secteurs du médical, du diagnostic et des industries des Sciences de la Vie. Seul fabricant français référent en matière de pointes de pipettes et de capillaires-pistons, il est accompagné par l’État pour son projet « France Relance » d’augmentation de capacité et de création d’un pôle national d’excellence. Cet investissement qu’a facilité l’Agence s’inscrit dans une démarche de responsabilité sociétale et environnementale, permettant la création de plusieurs dizaines d’emplois sur le site de Moirans-en-Montagne.

Des projets innovants en BFC

PROJET GENESIS DU GROUPE URGO

Le projet de recherche GENESIS, vise à développer une nouvelle solution de cicatrisation pour les plaies dites sévères.

Pour réaliser ce projet d’envergure, Urgo, s’est entouré de partenaires aux expertises scientifiques, technologiques et industrielles reconnues : un laboratoire de l’AFM-Téléthon, l’Établissement français du sang, Dassault Systèmes et le LBTI (CNRS / Université Claude Bernard Lyon1).

Le projet GENESIS a été labellisé par la Comité Stratégique de Filière des Industries et Technologies de Santé (CSF ITS) qui soutient les filières stratégiques pour accroitre la compétitivité de la France et la transformation de ses industries de santé pour le futur. Il a aussi le soutien du pôle de compétitivité Medicen qui valorise les projets innovants, d’intérêts général et collaboratifs.

L’ancrage territorial historique d’URGO en Bourgogne-Franche-Comté se matérialise par la création d’un laboratoire dédié à Chenôve. Ce laboratoire bénéficie du soutien de l’agglomération de l’État, la Région Bourgogne-Franche-Comté et Dijon Métropole.

MIMEDI – RATIONALISER LA FABRICATION DE MÉDICAMENTS INNOVANTS

Associant les compétences en microtechniques (Mi), à celles de la production de Médicaments Innovants (Médi), MiMédi vise à optimiser les Médi du futur parallèlement au développement d’un nouveau système de production. Ce bioréacteur assurera un environnement stérile (clos) pour une production à moindre coût et en toute sécurité. Il permettra la multiplication, la sélection et la modification de cellules (par exemple issues du sang) prélevées chez un patient jusqu’au conditionnement du Médi.

CARI23 – UNE AVANCÉE DE TAILLE POUR TRAITER LA LEUCÉMIE

Après plus de six années de travaux effectués sur l’une des leucémies les plus mortelles, un programme de recherche mené au sein de l’Établissement français du sang de Bourgogne-Franche-Comté (EFS BFC) avec le CHU de Besançon a obtenu un important financement de l’Institut national du cancer (INCa) et la DGOS.
Porté par l’UMR1098-RIGHT (associant l’EFS BFC, l’Inserm et l’UBFC/UFC) et le CHU de Besançon, ce projet vise à améliorer le traitement des personnes souffrant de « leucémie pDC », une leucémie agressive au pronostic particulièrement mauvais.

Un environnement scientifique et technique de pointe

  • EFS de Bourgogne-Franche-Comté – Ingénierie cellulaire et tissulaire, biologie médicale, médecine transfusionnelle, recherche fondamentale et appliquée, R&D en thérapie innovante, production de médicaments de thérapie innovante. L’EFS est dôtée d’une plateforme de production MTI et est labellisée « intégrateur industriel du Grand Défi biomédicament« .
  • Pharm’image – Pôle d’excellence régional en pharmaco-imagerie. Objectif : évaluer des biomarqueurs permettant le suivi de l’efficacité des traitements et la sélection de molécules plus actives à l’aide des technologies d’imagerie médicale.
  • CIC Dijon Bourgogne – Études épidémiologiques, médico-économiques ou cliniques (phases I à IV) et évaluation de dispositifs médicaux.
  • CIC de Besançon – Labellisé pour les biothérapies et l’innovation technologique.Orientations de recherche : inflammation, transfusion, immunothérapie des cancers, Médicaments de Thérapie Innovante, microtechniques et instrumentation, éthique et prise de décision, risque neurocardiovasculaire et infectieux.
  • Institut FEMTO-ST – Micro et nano-technologies, temps-fréquence, énergie, mécanique appliquée, robotique, informatique, automatique, optique, biomécanique, protéomique, et e-santé.
  • CGFL – Centre expert et de recours en cancérologie. 3e établissement au niveau national pour le nombre de patients inclus dans une étude biomédicale
  • IRFC – Groupement de Coopération Sanitaire composé par les établissements de santé publics et privés ayant une activité d’Oncologie Médicale et de Radiothérapie en Franche-Comté.
  • Laboratoire ICBMatériaux dont nanoparticules, réactivité, nanosciences, optique, applications biomédicales.
  • Bionoveo Bionoveo réalise la maturation de projets scientifiques de recherche et leur développement axés sur la bioproduction en vue de leur transfert vers des industriels. Le centre dispose des compétences biologiques, techniques et méthodologiques nécessaires au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques et de diagnostics.
  • SAYENS Sayens fait émerger les résultats scientifiques prometteurs, les transforme en innovation au profit des entreprises et des start-up, source de croissance et de création d’emplois.
Photo Santé en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté, un éco-système performant pour accompagner l’évolution des industries et technologies de santé Pharm’image dispose d’équipements de pointe en imagerie nucléaire pour mener des études via la plateforme d’imagerie et de radiothérapie préclinique localisée au CGFL ©Alexis Chézière/CGFL

Des formations uniques en France

ISIFC – Institut Supérieur d’Ingénieurs de Franche-Comté – Génie Biomédical

L’ISIFC, école interne de l’Université de Franche-Comté labellisée CTI en formation initiale depuis 2001 ainsi qu’en formation continue et en VAE. L’école forme près de 50 ingénieurs par an pour l’industrie, les centres de recherche et de soins, qui possèdent une triple culture rare : technique, réglementaire et médicale.

Plus d’informations

Logo ISIFC

INTHERAPI Graduate School

L’Université de Bourgogne Franche-Comté propose un cursus international intégré de master-doctorat, intitulé INTHERAPI pour « Innovative Therapies, Pharmaco-Imaging and Multimodal-Imaging ». Les 7 Masters, les trois Ecoles Doctorales, les laboratoires d’INTHERAPI et les établissements associés (l’INSERM, le CNRS, l’INRA, AgroSup Dijon, les deux CHU, le CGFL, l’EFS) sont répartis sur les sites de Dijon et Besançon en Bourgogne Franche Comté : une bonne opportunité pour découvrir toute une région et sa culture.

Plus d’informations

Découvrez les autres formations