Le contenu

Filière Hydrogène

Picto Région BFC

1ère région leader en termes de représentation de la chaîne de valeur

70 établissements
1 300 salariés

2 formations en lien avec l’hydrogène-énergie
4 écoles d’ingénieurs liées à la filière

L’AER BFC vous accompagne 

Nathalie Loch, Cheffe de projet hydrogène

Nathalie LOCH, Cheffe de projet Hydrogène sera votre interlocutrice privilégiée au sein de l’AER BFC, pour tout projet relatif à la filière hydrogène. Forte d’une expérience significative grâce à son accompagnement vers la structuration de la filière hydrogène régionale depuis 12 ans, elle saura vous accompagner au cours de toutes les étapes de votre projet. Au sein de l’AER BFC, Nathalie LOCH accompagne les entreprises dans la diversification et la mutation vers la filière hydrogène. Elle contribue à la création de start-up et soutient les projets d’implantation sur le territoire régional. L’accompagnement proposé par l’AER BFC prend différentes formes :

  • Rencontres d’entreprises à enjeux, 
  • Participation à l’animation de l’écosystème, 
  • Prospection ciblée en France et à l’internationale, 
  • Ingénierie de projets d’entreprises, 
  • Ingénierie financière, 
  • Foncier et immobilier d’entreprise. 

06.32.83.00.49 – nloch@aer-bfc.com 

Un écosystème tourné vers l'avenir

L’hydrogène en Bourgogne-Franche-Comté

Logo France Hydrogène Membre

La Région Bourgogne-Franche-Comté contribue activement à relever le défi de la transition écologique et énergétique. Elle ambitionne aussi par l’innovation, retenue comme un des 6 axes de compétitivité du Schéma Régional de Développement Économique d’Innovation et d’Internationalisation, d’entrainer les entreprises de son territoire vers de nouveaux marchés porteurs de développement et d’emplois

Label « Territoire Hydrogène »

En 2016, la région est labellisée « Territoire Hydrogène », grâce à plusieurs projets de démonstration d’envergure mettant en œuvre le vecteur énergétique hydrogène dans les territoires. C’est tout un écosystème entreprises-recherche-formation qui s’est développé autour de l’hydrogène, accompagné par les collectivités, les pôles et les clusters liés à la filière, afin d’atteindre l’objectif fixé de devenir un Territoire à énergie positive à horizon 2050. 

La BFC, référence européenne en infrastructures de tests pour les piles à combustible, réservoirs, électrolyseurs, CEM…

Initiée à Belfort à la fin du 20e siècle, l’aventure hydrogène s’est depuis développée sur l’ensemble du territoire régional. Les premiers travaux sur les systèmes pile à combustible ont débuté dès 1999 grâce aux acteurs de la fédération de l’Unité d’Appui et de Recherche FCLAB (UAR FCLAB), associée au CNRS.et au laboratoire FEMTO-ST.

6 raisons de choisir la Bourgogne-Franche-Comté

  • Une recherche publique au meilleur niveau international 
  • Des centres de tests et d’essais (piles à combustible, CEM, electrolyseurs, Technologie ICE H2
  • Des industriels appliqués sur toute la chaîne de valeur
  • Des pôles de compétitivité et des clusters actifs 
  • Des collectivités territoriales engagées
  • Développement de nouvelles formations dédiées

Télécharger brochure

Carte filière hydrogène Bourgogne-Franche-Comté

Quelques entreprises de la filière

Adhex, Alstom, Avia, Avions Mauboussin, CLHYNN, Colibri Energie, Delfingen, Dephis, DYG Energy, Engie, Forvia, Fruehauf, Gaussin, General Electric, Gen-Hy, H2Sys, Hynamics, Inovyn, Justy, Lamberet, Mac Plus, Magyar, Mahytec (Groupe HENSOLDT), McPhy, Mincatec Energy, Oreca, Packmat, Presse Étude, SBM Chauffage, Schrader Pacific, SETAP, Stellantis, Streit Group, Sundyne, Total Énergies, Vaison Sport, Valmetal, XYDROGEN, etc.

Des partenaires impliqués

  • Pôle Véhicule du Futur : le Pôle Véhicule du Futur est un pôle de référence sur les véhicules, les solutions de mobilité et les services associés.
  • Polymeris : Polymeris est l’unique pôle de compétitivité dédié aux caoutchoucs, plastiques et composites.
  • Mecateamcluster : Mecateamcluster étudie notamment des solutions d’électrification des engins et matériels à partir de la technologie de l’Hydrogène.
  • Vallée de l’Énergie : la Vallée de l’Énergie est un véritable pôle d’expertise propice au développement d’une grande filière d’intégration de systèmes complexes pour la production, la gestion et la distribution de l’énergie électrique.

Un environnement scientifique et technique de pointe

  • Unité d’Appui et de Recherche FCLAB : unité de services et de recherche sur la pile à combustible.
  • Institut FEMTO-ST : premier laboratoire du CNRS pour l’hydrogène-énergie au niveau national.
  • Laboratoire Drive de l’ISAT : département de recherche en ingénierie des véhicules électriques avec un focus hydrogène pour l’environnement.
  • ISTHY : centre d’homologation et de requalification des systèmes de stockage H2
  • Laboratoire ICB : développement de matériaux avancés, étude de leur durabilité, procédés et phénomènes de réactivité aux interfaces solide/solide et solide/gaz
  • Plateforme pile à combustible de l’UTBM : un des plus importants équipements publics européens destiné à la recherche, aux essais et au transfert industriel sur la thématique hydrogène-énergie des systèmes Pile à Combustible.
  • Core H2 Center de Faurecia : centre d’expertise mondial dédié au développement de systèmes de stockage à hydrogène, réservoirs à haute pression de nouvelle génération, centre d’essai de caractérisation de ces réservoirs.

Ils ont bénéficié de notre accompagnement

McPhy -Future usine d'electrolyseurs

McPhy

  • Type de projet : création
  • Activité : équipements de production et distribution d’hydrogène
  • Localisation : Belfort (90)
  • Partenaires : État, Région BFC, Grand Belfort
  • Emploi(s) attendu(s) : 400

Spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène, McPhy contribue au déploiement mondial de l’hydrogène zéro-carbone comme solution pour la transition énergétique. Le 10 février 2022, l’implantation de McPhy à Belfort est confirmée. L’objectif est de débuter la production au cours du 1er semestre 2024 avec une montée en charge progressive jusqu’à atteindre une capacité de 1GM par an. La construction de cette nouvelle infrastructure industrielle représenterait un investissement de 30 à 40 M€. Elle conduirait à la création, à pleine charge, de plus de 500 emplois McPhy, dont 400 en France.

Gen-hy

Gen-Hy

  • Type de projet : Conception, fabrication et commercialisation d’électrolyseurs
  • Activité : Industrie automobile 
  • Localisation : Montbéliard (25) 
  • Partenaires : État, Région BFC, Pays de Montbéliard Agglomération, SEM PMIE, ADN-FC
  • Emplois annoncés : 120

Spin-off de la société FlexFuel Energy Development, spécialisée dans les technologies d’avenir, Gen-Hy a mis au point une nouvelle génération d’électrolyseurs intégrant sa technologie ZERO GAP innovante et brevetée de membranes AEM (Anion Exchange Membrane). La société dont la R&D est historiquement basée dans le sud de l’Ile-de-France, a fait le choix d’une implantation au sein de Pays de Montbéliard Agglomération, et en particulier de la zone d’activité Technoland 2, pour produire à grande échelle, sa gamme d’électrolyseurs Hy-Cube®. Gen-Hy annonce la création de 120 emplois d’ici 2025 sur le site.

Des projets innovants en BFC

FRET FERROVIAIRE HYDROGÈNE EN EUROPE – LOCOMOTIVE FABRIQUÉE PAR ALSTOM BELFORT

Suite à la fabrication de la locomotive bimode Prima H4 d’Alstom, conçue pour les opérations de manœuvre et les travaux de voie, Alstom poursuit son développement de locomotives spécialisées pour le fret en Europe dans le cadre de son rapprochement avec Engie. L’objectif initial de ce développement est donc de décarboner le transport de marchandises en Europe. Le processus de fabrication consiste à hybrider les locomotives électriques avec une alimentation hydrogène, en ajoutant un système de pile à combustible de forte puissance que doit développer Alstom sur son site de Belfort.

AUXHYGEN (AUXERRE) – STATION HYDROGÈNE À AUXERRE

D’une capacité de 1 mégawatt, la station AuxHYGen va produire jusqu’à 400 kg d’hydrogène vert par jour grâce à l’électrolyse de l’eau. Cette première réalisation d’Hynamics en France devrait permettre d’éviter l’émission de 2 200 tonnes de CO2 chaque année. Elle alimente déjà 5 bus à hydrogène Safra sur le réseau de transport urbain et alimentera prochainement les TER Coradia H2 commandés par la Région.

ORECA – PREMIER BANC À MOTEURS HYDROGÈNE

ORECA Magny-Cours, acteur majeur dans le domaine de la préparation moteur, s’est appliqué à faire évoluer l’un de ses bancs d’essais afin d’accueillir, dès la fin du premier trimestre 2022, des moteurs à technologie hydrogène pour le compte de constructeurs, de promoteurs ou d’équipes privées.

Dijon Métropole

DIJON METROPOLE SMART ENERGHY – UN ÉCOSYSTÈME HYDROGÈNE ZÉRO ÉMISSION COMPLET

Dijon Métropole Smart Energhy  : quatre bornes de distribution pour véhicules lourds et légers seront ainsi disponibles pour alimenter les véhicules zéro-émission de la collectivité. L’électrolyseur McPhy connecté pour produire l’hydrogène sur site sera alimenté à 90% par l’électricité provenant d’un incinérateur de déchets ménagers et les 10% restants proviendront d’énergies renouvelables produites localement.

GAUSSIN – SKATEBOARD POUR POIDS LOURDS ZÉRO ÉMISSION

Gaussin a mis au point une plateforme modulaire pour camions routiers, 100 % à hydrogène et électrique. Basés sur le châssis ultra-léger et modulaire baptisée « Skateboard », ces nouveaux véhicules électriques seront disponibles soit avec une pile à combustible hydrogène, soit avec des packs batteries.

Découvrez les projets

Des formations uniques en France

CMI Hydrogène-Énergie et Efficacité Énergétique – Université de Franche-Comté

Le CMI Hydrogène-Énergie et Efficacité Énergétique proposé par l’Université de Franche-Comté forme sur 5 ans aux métiers d’ingénieur en production et gestion de l’énergie, des étudiants qui seront des experts dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies propres, avec une compétence particulière en matière d’Hydrogène-Énergie (production, applications transport et stationnaire, …). Une formation d’excellence, très sélective, dont la 1re promotion est sortie en 2019. 

Ce CMI forme des ingénieurs à des techniques innovantes de production et de gestion de l’énergie, en particulier thermique et électrique, avec un focus sur un vecteur énergétique d’avenir : l’hydrogène. 

©Université de Bourgogne-Franche-Comté

 

Mastère spécialisé hydrogène énergie – Université de Technologie Belfort-Montbéliard

L’objectif de ce Mastère spécialisé hydrogène énergie est de d’acquérir une expertise, une double compétence dans le domaine de l’hydrogène-énergie ou d’approfondir ce domaine dans un souci d’évolution de carrière en couvrant à la fois les aspects théoriques et les aspects terrain. Plus spécifiquement, les diplômes seront capables de :

• Analyser la pertinence de l’hydrogène pour une application,
• Comparer et choisir les moyens de produire, stocker, distribuer et consommer l’hydrogène,
• Concevoir et opérer des systèmes stationnaires et embarqués,
• Contribuer à développer une nouvelle activité hydrogène dans une entreprise ou un écosystème hydrogène,
• Respecter la réglementation et gérer les risques,
• Connaitre les acteurs majeurs de la chaine de valeur.

Découvrez les autres formations