Le contenu

Filière Mobilité multimodale

Automobile, Ferroviaire et Mobilité douce

Picto microscope

6 laboratoires de recherche

2 plateformes technologiques

5 écoles d’ingénieurs

L’AER BFC vous accompagne

Ludovic Diers

En lien avec le pôle Innovation et Transition Écologique de l’AER BFC, Ludovic DIERS, chef de projet mobilités, vous accompagne dans la réalisation de vos projets et l’animation de la filière.

« La pandémie, la hausse du prix des carburants, l’évolution des pratiques de déplacement transforment profondément la filière de la mobilité. À cela s’ajoute l’enjeu de tendre pour 2050 vers une filière décarbonée tant dans l’usage des moyens de déplacement que dans leur conception et la gestion de leur fin de vie. Les acteurs de l’automobile, du ferroviaire et du cycle sont face à des changements brutaux et doivent adapter leur modèle économique, leur stratégie produit et industrielle en un temps record. Réussir ces challenges est indispensable pour la pérennité et le développement de la filière dans notre région, mais c’est aussi une opportunité pour inventer les solutions de mobilité de demain.

J’ai occupé pendant près de 25 ans différentes fonctions techniques, de management de projet et d’encadrement dans le secteur de la R&D automobile. Après une première expérience chez un plasturgiste, j’ai rejoint en 2001 le groupe PSA, aujourd’hui devenu Stellantis, sur le site de Belchamp. J’ai participé au développement des plateformes BVh2 puis EMP2 et de leurs silhouettes/GMP associées. J’ai rejoint le monde du développement économique début 2022 et c’est avec cette expérience que je vous accompagnerai dans vos projets. ».

06.83.74.05.03 – ldiers@aer-bfc.com

L’accompagnement proposé par l’AER BFC prend différentes formes :

Rencontres d’entreprises à enjeux,
Participation à l’animation de l’écosystème,
Prospection ciblée en France et à l’internationale,
Ingénierie de projets d’entreprises,
Ingénierie financière,
Foncier et immobilier d’entreprise.

La filière mobilité en Bourgogne-Franche-Comté

Un écosystème tourné vers l’avenir

Automobile, train, bus, 2 roues sont autant de solutions de mobilité sur lesquelles la Bourgogne-Franche-Comté n’a de cesse d’innover. Avec la présence de fleurons de dimension internationale comme Stellantis, Alstom, Lapierre et de centres d’excellence, l’innovation est ancrée depuis bien longtemps dans l’ADN régional. La région accompagne ainsi les entreprises dans le développement des solutions de demain en particulier les moyens de mobilité autonomes, électriques ou hydrogènes.

Les acteurs de la filière peuvent s’appuyer sur des centres d’enseignement dédiés qui forment des collaborateurs qualifiés et adaptés aux évolutions technologiques.

Enfin, tout ceci s’accompagne d’une volonté territoriale de promouvoir les nouveaux moyens de mobilité et de développer des infrastructures cohérentes des enjeux : bornes de recharge, production d’hydrogène et d’électricité verte, réseau ferré secondaire, free floating et pistes cyclables.

6 raisons de choisir la BFC

  • Des acteurs de dimension mondiale ;
  • Des compétences spécialisées dans la mobilité ;
  • Une filière structurée ;
  • Première région industrielle de France ;
  • Une région qui vous accompagne.

La filière Automobile en Bourgogne-Franche-Comté

  • 45 000emplois
  • 400établissements
  • 2pôles de compétitivité

Automobile

Territoire de l’aventure automobile

C’est en 1912 que l’aventure commence avec la création du site de production de Sochaux alors dédié aux automobiles Peugeot. Le site comptera 40 000 salariés et produira jusqu’à 510 000 véhicules par an. Le site du constructeur aujourd’hui devenu Stellantis, s’est profondément modernisé au travers d’un très ambitieux programme de transformation de ses ateliers baptisé Sochaux 2022. L’investissement de plus de 200 millions d’euros a été soutenu par la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ce programme fait du site de Sochaux l’un des sites les plus modernes et les plus efficients d’Europe, mais aussi des plus vertueux grâce au volet « Green Factory » du projet qui vise à limiter son impact sur l’environnement et sa consommation de ressources naturelles.

À proximité, on trouve également le site de développement des véhicules de demain du constructeur, Belchamp. C’est un site multi compétences capable de développer et de valider un véhicule dans son intégralité. Des investissements majeurs ont été réalisés pour assurer sa performance. Le dernier en date concerne la rénovation de la soufflerie aéro climatique.

Dans son sillage, Stellantis entraîne tout un écosystème de fournisseurs et de sous-traitants qui, en innovant, participent à faire de la BFC une région d’excellence dans le secteur de l’automobile.

La région est également une terre de sport et compétition automobile. Une trentaine d’entreprises dont l’activité est dédiée tout ou en partie à la compétition automobile sont implantées sur le Technopôle de Magny-Cours, au pied du circuit du même nom. Ces entreprises, spécialisées dans les technologies de pointe issues de la compétition, participent à leur façon aux développements des solutions de mobilité de demain.

Quelques entreprises implantées en région

Altran, Assystem, Danielson, Delfingen, Faurecia, Flex-n-Gate, Fruehauf, Groupe Streit, Jtekt Automotive, Ligier, Lisi, Magna Steyr, Plastic Omnium, Segula, SMFF, Stellantis, Valeo, etc.

Des partenaires pour vous accompagner

  • Aslog : l’ASLOG fédère plus de 500 entreprises issues de tous secteurs, pour promouvoir et construire la supply chain.
  • Robotics Valley : cluster dédié à l’industrie 4.0, la robotique/cobotique et la vision.
  • Pôle Véhicule du Futur : accompagne les entreprises dans les domaines de la stratégie, performance, innovation, promotion.

Source

Des compétences recherchées

Les acteurs de la filière trouvent en région les compétences indispensables à leur développement et leur performance. Différents établissements forment des étudiants aux dernières technologies automobiles depuis le CAP jusqu’au doctorant.

Citons par exemple :

  • ISAT – Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports : l’école forme des ingénieurs à l’ensemble des métiers de l’automobile et du transport.
  • ÉCOLE ESPERA SBARRO – Design Automobile : formation sur 10 mois aux techniques du design automobile, associant théorie et pratique.
  • MOBICAMPUS – qualifications et montées en compétences. Structure de qualifications et de montées en compétences diplômantes ou qualifiantes, du CAP au doctorat.
  • École des métiers de Dijon : forme aux métiers de la peinture, maintenance et carrosserie automobile.

Une offre de formation dédiée

  • 1 cycle de formation supérieur
  • 1 école de design
  • 1 centre de qualification
  • 1 cycle de formation en alternance

Ils ont bénéficié de notre accompagnement

Welp Group

Le groupe allemand, spécialiste du blindage de véhicules légers démarrera son activité fin 2022 sur l’ancien site PSA Hérimoncourt. Welp prévoit un premier investissement de 2,5 millions d’euros pour la rénovation de bâtiments, ainsi que deux enveloppes de 800 000 euros pour l’achat de matériels et de machines et de 500 000 euros pour la mise en place de formations. Ce sont 80 emplois qui pourraient à terme être créés. La région et la communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard ont accompagné le projet sur la recherche de foncier, les aides à la réhabilitation du site ainsi que sur le recrutement.

Delage Automobiles

Renaissance de la mythique marque de voitures sportives de la première moitié du 20e siècle. C’est le site de Nevers Magnicourt qui a vu s’installer la filiale R&D de la marque qui a en charge le développement de la première hypercar nommée D12. C’est dans ce bassin que l’entreprise a trouvé les compétences et installations nécessaires à la mise au point de ce véhicule d’exception qui embarque de nombreuses innovations. Certaines de ces briques technologiques pourraient constituer les réponses aux enjeux de la mobilité de demain. La région, Bpifrance, le Pôle Véhicule du Futur se sont mobilisés pour accompagner l’entreprise.

Logo DELAGE Automobiles

La filière Ferroviaire en Bourgogne-Franche-Comté

  • 6 800emplois
  • 130établissements
  • 1cluster

Ferroviaire

Une filière emblématique en Bourgogne-Franche-Comté

Le secteur ferroviaire est représenté en région par des acteurs majeurs comme Alstom ou Eurovia et s’articule autour de 2 grands types d’activités : la fabrication et entretien du matériel roulant et l’entretien des infrastructures de circulation.

L’histoire d’Astom commence à la fin du 19e siècle dans le nord Franche-Comté, à Belfort. Alstom dispose à ce jour de quatre centres d’excellence d’envergure mondiale dans la région :

  • Belfort (conception et fabrication de motrices TGV et de locomotives
  • Ornans (conception et fabrication des moteurs de traction)
  • Le Creusot (bogies et amortisseurs)
  • Saint-Denis-Lès-Sens (disques de frein)

Preuve de la performance de cette filière en région, Alstom a récemment remporté des contrats pour livrer des rames et tramways en Allemagne et Tel-Aviv.

Quelques entreprises implantées en région

A.C.E, Alstom, Amefo SAS, Anvis, Ateliers de Joigny, BDVF, Bonandrini, DVF, Jeantet Elastomères, Kremer, Matisa, OTN, SKF Slewing Bearings, Technicentre SNCF, etc. 

Des partenaires pour vous accompagner

Mecateamcluster : implanté au Creusot Montceau pôle national spécialisé dans la conception, réalisation et maintenance des engins de travaux ferroviaires.

Une offre de formation dédiée

  • 1 cycle de formation supérieur
  • 1 campus de formation dédié à la maintenance

Des compétences recherchées

La Bourgogne-Franche-Comté est une région industrielle aux compétences avérées en usinage, mécanique et chaudronnerie, héritées des charbonnages et des fonderies royales. Son industrie a inventé et intégré de nouvelles techniques pour améliorer le confort, la sécurité, le bilan carbone et la performance des installations et du matériel ferroviaire. La région dispose ainsi des compétences nécessaires au développement de la filière et pour chaque étape de la fabrication et maintenance des réseaux ferrés, de la conception et construction de matériel roulant.

Campus Mecateam : centre de formation dédié à la maintenance des engins de travaux ferroviaires, le Campus propose des parcours de formation aux métiers de la maintenance des engins de travaux ferroviaires. Objectif : Former plus de 5 000 personnes sur les 10 prochaines années pour répondre aux besoins croissants de formations initiales et continues des entreprises de la filière, harmoniser les méthodes de travail, améliorer les savoir-faire et augmenter la productivité des chantiers. Le centre de formation pourra s’appuyer sur une plateforme pédagogique unique en France.

La filière Cycle en Bourgogne-Franche-Comté

  • 1 700emplois
  • 180établissements
  • 1Centre de performance

Mobilité douce - Une filière en plein développement

Croissance de la mobilité douce

Motivé par le coût des carburants, la prise de conscience des enjeux climatiques, et leur agilité en ville, trottinettes cycles et autres vélos cargo sont passés du statut d’équipement sportif à celui de moyen de mobilité à part entière. Devenus des compléments ou même des alternatives à la voiture, ces moyens de mobilité ont connu un essor important ces dernières années et la tendance s’accélère. Les projections de l’USC prévoient que les ventes de vélos vont sextupler d’ici 2030, portées par le vélo à assistance électrique.

La Bourgogne-Franche-Comté est une région qui met la mobilité douce au centre de sa stratégie de mobilité avec trois agglomérations équipées de flotte de vélos en libre-service, 2 000km de pistes cyclables et plus de 850 clubs et associations. On retrouve également des fabricants historiques et de dimension internationale :

  • Look : implanté en BFC depuis 70 ans, ce fabricant a obtenu de nombreux titres olympiques et se distingue par un savoir-faire unique dans la conception de vélos carbone.
  • Lapierre : également distingué par de nombreux titres de champion du monde ce groupe dijonnais produit 150 000 vélos par an.
  • Douze Cycles : leader européen des vélos cargo

Notons également la présence de Peugeot MoTo Cycle (PMTC) qui développe et produit toute une gamme de scooters électriques. En région, vous trouverez enfin un salon dédié au vélo : VELO&CO, une occasion de promouvoir vos produits et créer les partenariats nécessaires à votre développement.

Carte filière cycle BFC

Des compétences primordiales

École des métiers de Dijon : formation aux métiers de la mécanique du cycle.

Toute la filière du cycle peut s’appuyer sur les compétences et savoir-faire issus du monde automobile. Électronique, injection, assemblage de sous-ensembles, peinture, soudure, performance industrielle. Autant de domaines en commun entre le cycle et l’automobile.

Des partenaires pour vous accompagner

Pôle Véhicule du Futur : expertise dans les domaines de la mobilité servicielle, matériaux et process, le PVF vous accompagne également dans vos projets d’innovation ;

Pôle Polymeris : référence en matière d’innovation pour les secteurs des plastiques, caoutchoucs et composites.

Une offre de formation dédiée

  • 1 centre de formation dédié aux métiers de la mécanique

Ils ont bénéficié de notre accompagnement

DOUZE Cycles

Le projet H de Douze Cycle, a fait naître un vélo cargo novateur reprenant le meilleur des deux versions précédentes. Le projet intégrait également la volonté de relocaliser leur production et de leurs approvisionnements en France et en Europe. Le cadre est ainsi conçu et fabriqué en france.
Une démarche d’éco-conception a également été menée afin de limiter l’empreinte écologique du projet. L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le CETIM (Centre Technique des Industries Mécaniques) et l’AER BFC, au travers de son Pôle Transition Écologique, ont accompagné le projet pour en faire un modèle de vertu.

 

Vélo DOUZE Cycle