Le contenu

Bilan des 3èmes Rencontres algéro-françaises de la santé le 19 novembre dernier à Alger

12 décembre 2018 Santé Partagez sur :

Le 19 Novembre 2018, à Alger, la 3ème édition des rencontres algéro-françaises de la santé, co-organisée par notre partenaire Business France, le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière ainsi que l’Ambassade de France en Algérie, cette 3ème édition qui s’est déroulée à Alger le 19 novembre dernier avait pour objectifs d’impulser des partenariats économiques entre les 2 pays et des actions de coopération institutionnelle. 

Les conférences de la matinée ont permis de faire le point sur les évolutions récentes des politiques de prévention et de dépistage des maladies transmissibles et non transmissibles, les protocoles thérapeutiques contre le cancer et les traitements innovants, les évolutions dans l’industrie pharmaceutique et les systèmes d’informations hospitaliers et leurs applications.

L’après-midi était consacrée à la visite des stands français parmi lesquels figurait celui de l’AER BFC . Notre Agence présentait la filière Entreprises et industries de la santé en Bourgogne Franche Comté aux côtés de 2 entreprises régionales :

  • le Groupe CEN (Dijon, 21), spécialisé dans l’évaluation clinique des médicaments et des dispositifs médicaux ainsi
  • JRI (Fesches le Châtel, 25), expert dans la conception d’appareils de mesure de température, humidité et pression.

Rappelons que l’Algérie, malgré un risque pays encore élevé et des temps de traitement administratif plutôt longs, reste un marché attractif de 42 M d’habitants dont 65% ont moins de 35 ans. Le pays bénéficie d’une situation financière extérieure solide et son système de santé prend en charge 80% des dépenses médicales encourues au sein des établissements publics. Ses infrastructures sont développées : 185 hôpitaux, 32 établissements hospitaliers, 13 CHU, 91 cliniques privées et atout non négligeable, la grande majorité des médecins parle couramment français ! On observe en Algérie une progression forte des maladies cardio vasculaires, cancer, diabète et maladies respiratoires chroniques. Cependant, comme l’a rappelé le représentant de l’hôpital Robert-Debré de Paris, lors de cette journée, l’Algérie fait mieux que la France dans sa stratégie de vaccination en milieu scolaire.