Le contenu

Un acteur majeur de l’agroalimentaire choisit la Bourgogne-Franche-Comté

30 décembre 2020 Partagez sur :

Accompagné depuis plus d’un an par l’Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté et Business France, un industriel vient de confirmer son implantation dans l’agglomération chalonnaise.

 

Dans le cadre de ce projet d’implantation, la Région Bourgogne-Franche-Comté débloquera 400 000 euros dans le cadre de son plan d’accélération des investissements. De son côté, l’État complétera l’aide publique également à hauteur de 400 000 euros. Après l’obtention de toutes les autorisations nécessaires, les travaux pourraient débuter au cours du dernier trimestre 2021. De ce fait, le site pourrait être opérationnel pour la fin de l’année 2022. En ce qui concerne le site d’implantation, L’agglomération du Grand Chalon cédera un terrain sur la zone de Saoneor afin d’y accueillir cette usine 4.0 destinée à la fabrication de produits alimentaires.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté se félicite de se projet d’implantation : « En compétition avec d’autres régions, la Bourgogne-Franche-Comté l’a emporté ! Notre territoire confirme ainsi son attractivité, et  celle de sa filière alimentation qui repose sur l’excellence de ses acteurs et de ses productions. ». Pour cette implantation réussie, entre 80 et 100 nouveaux emplois pourraient être créés dès le début de l’activité. Les fonctions liées à la production, la robotique, l’administration, la logistique, les systèmes d’information, la maintenance seront fortement recherchés. A moyen terme, le site pourrait générer plus de 200 emplois.

  • L’excellence de la filière agroalimentaire reconnue

Outre les soutiens annoncés de l’État, de la Région et du Grand Chalon c’est l’argument de la logistique qui a définitivement convaincu cet investisseur. Pour le fabricant de produits destinés au marché français principalement mais également à l’Italie du Nord, la Suisse, l’Allemagne et au Bénélux, la Bourgogne-Franche-Comté s’est révélée une localisation stratégique d’une part pour ses expéditions et d’autre part, le groupe se rapproche également de ses sources d’approvisionnements en matières premières.