Le contenu

Un nouveau profil d’ingénieur-entrepreneur dédié au secteur du Luxe au Lycée de Vesoul dès la prochaine rentrée scolaire

30 septembre 2020 Partagez sur :

Sous l’impulsion de Monsieur le Recteur d’Académie, l’ENSMM, Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, et le lycée Edouard Belin, à Vesoul, proposent désormais un nouveau parcours sécurisé d’ingénieurs en mécanismes et industrie du Luxe depuis la rentrée scolaire 2020-2021. Ce parcours qui commence à Vesoul et se poursuit à Besançon, permet à des étudiants passionnés de devenir des ingénieurs au « profil entreprenant ».

Jean-Marie Michoulier, proviseur de l’établissement Edouard Belin, explique: « la création d’un parcours sécurisé sur 5 ans nous va nous permettre de former chaque année et pendant au moins 6 ans, le temps de l’expérimentation, des promotions d’une dizaine d’ingénieurs adaptés au monde de l’industrie du Luxe notamment. Ce parcours sort des sentiers battus et s’éloigne du recrutement classique des écoles d’ingénieurs qui recherchent des candidats excellents dans les disciplines académiques. Nous avons sélectionné des profils d’étudiant(e)s passionné(e)s par la mécanique qui seront, à l’issue de leur formation d’ingénieur(e)s, à même de travailler sur notre territoire et dans nos entreprises. Nous allons former des ingénieur(e)s qui seront amené(e)s à seconder les chefs d’entreprises et plus tard, à se positionner pour la reprise ou la création d’entreprise dans des secteurs d’activités tels que l’horlogerie, la lunetterie, la bijouterie, le luxe, la précision, les microtechniques, le médical, la défense… »

Ce parcours sécurisé répond à un constat des chefs d’entreprises et notamment, de celui du Comtois, Guy Sémon qui a dirigé  la fondation TAG Heuer de LVMH, groupe numéro 1 du Luxe, parrain de la première promotion de ce parcours sécurisé qui rappelle que les entreprises ont besoin d’ingénieurs capables de s’épanouir dans des réalisations pratiques et pour certains, de devenir des chefs d’entreprises qui perpétueront les savoir-faire de nos territoires dans les arts mécaniques.

Jean-Marie Michoulier précise : « notre parcours de formation avec l’ENSMM s’articule en deux temps. Durant les deux premières années, sous statut scolaire au lycée Édouard Belin, nos élèves suivront une préparation, en simultané, aux deux BTS CPRP (Conception de Processus et Réalisation de Produits) et CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques) comprenant 18 heures hebdomadaires en atelier. Puis, vient l’obtention du Bachelor la troisième année, réalisée en alternance. Enfin, les quatrième et cinquième années, les étudiants valideront le titre d’Ingénieur Mécanismes et Industries du Luxe, à l’ENSMM, à Besançon. Nous formerons, en 5 ans dont 3 en alternance, des ingénieur(e)s adapté(e)s au monde industriel d’aujourd’hui.»

Les ingénieur(e)s ayant suivi ce cursus auront de solides compétences de terrain, mais aussi un haut niveau de maîtrise des savoirs fondamentaux. Ceux qui le désirent, pourront s’investir sur leur territoire et commencer leur carrière dans des métiers multiples tels que chef de projet ingénierie, ingénieur d’études, de Conception et Développement, chargés d’affaires…. et dans des secteurs d’activités comme le luxe, l’horlogerie, la lunetterie, les microtechniques où la Bourgogne-Franche-Comté est reconnue, en termes d’excellence, à l’international.

Contact :