Le contenu

Bilan 2018 des Investissements Directs Étrangers (IDE) : La Bourgogne -Franche-Comté, 5ème région française pour les projets de production

02 juillet 2019 Attractivité de la région Partagez sur :

En 2018, selon le bilan annuel publié par Business France, agence française dédiée au développement des entreprises à l’international, la Bourgogne-Franche-Comté a accueilli 53 projets d’Investissements Directs Etrangers (IDE) soit une hausse de 8% par rapport à l’année passée ou de 14% depuis 2014. En 2018, ces projets ont permis la création et le maintien de 858 emplois.

Une industrie robuste et attrayante

En 2018, la Bourgogne-Franche-Comté se place au 5ème rang des régions françaises en termes d’accueil de projets dans la fonction de production. Ce bon positionnement confirme l’attractivité de notre région mais également la bonne santé de notre industrie, atout régional historique incontesté.

En effet, sur les 53 projets réalisés sur notre territoire par des investissements étrangers, plus de 62% concerne la production et 71% des emplois associés. Au niveau national, la Bourgogne-Franche-Comté se distingue en accueillant 10% des projets
de production. La fonction de point de vente vient en seconde position en nombre de projets accueillis ce qui représente 15% des projets IDE en région.

Les principaux secteurs d’activité des IDE accueillis sur notre territoire sont :

  • le commerce et la distribution, 17% des projets et 9% des emplois ;
  • les constructeurs automobiles et équipementiers, 11% des projets et 16% des emplois ;
  • les activités sportives et de loisirs, 11% des projets et 5% des emplois ;
  • l’agroalimentaire, 9% des projets et 15% des emplois.

Autre singularité régionale, la région séduit particulièrement les constructeurs automobiles et les équipementiers : 14% des projets de ce secteur accueillis en France se sont réalisés en Bourgogne-Franche-Comté.

Et enfin, la Bourgogne-Franche-Comté voit la poursuite de la consolidation et du développement des entreprises étrangères. Les projets d’extensions de sites sont en effet largement majoritaires parmi les investissements recensés sur ce territoire. Ils représentent 66% des projets et 56% des emplois associés.

La Suisse, les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne séduits par nos savoir-faire

A l’instar des autres régions françaises, la Bourgogne-Franche-Comté attire majoritairement des IDE d’origine européenne. La Suisse est le premier pays investisseur en région (17% des projets), suivie par les Pays-Bas et la Belgique (15% chacun des projets accueillis) et l’Allemagne (13% des projets).

Exemples de projets IDE suivis en 2018 par l’AER Bourgogne-Franche-Comté et son réseau de partenaires

  • Plastigray, filiale française d’un groupe Belge implantée en Haute-Saône (70)
    Concepteur et fabricant de produits en matières plastiques, pour les secteurs de l’automobile, de la santé, de l’électronique, de la manutention et du matériel agricole, de l’habitat et de l‘environnement, Plastigray a investi 2,8 millions pour son projet d’extension de 3200 m². Une quinzaine d’emplois ont été créés pour honorer les nouvelles commandes.
    Partenaire : Business France
     
    En savoir plus sur le projet
  • La chocolaterie de Bourgogne, rachat d’une entreprise dijonnaise par l’espagnol Lacasa (21)
    Fabricant de chocolat depuis plus de 200 ans, l’entreprise rencontre pourtant des difficultés à la fin de l’année 2017. Le commissaire au redressement productif de Bourgogne-Franche-Comté sollicite les services de l’AER BFC pour trouver un repreneur potentiel. Business France mobilise son réseau de prospecteurs à l’international et identifie des repreneurs potentiels qui sont reçus sur le territoire par l’AER BFC. Le fabricant Ibercacao appartenant au groupe espagnol Lacasa, choisi par le tribunal de commerce, reprend l’usine dijonnaise et annonce des recrutements dans les mois à venir.
    Partenaires : Direccte, Business France, Dijon Métropole Développement, Vitagora
     
    En savoir plus sur le projet

 
Télécharger le communiqué de presse